Première fois maman : mon accouchement




Il faut savoir que je suis une vraie froussarde haha. J'ai peur de la douleur et je me plains (un peu) beaucoup lorsque j'ai mal. Heureusement, j'ai eu un accouchement des plus simple pour une primipare, c'est-à-dire, première fois maman.

Arrivée à la maternité à 9h30 avec un col dilaté à 3 cm, des contractions plutôt douces. Je me disais même que "ça va le faire"…. On me fait un monitoring pour vérifier les constantes de bébé, cœur un peu ralenti car l'accouchement n'était plus très loin, et on m'installe dans une chambre en me disant gentiment "maintenant il faut attendre le prochain monitoring de 16h".


Je me disais "mais c'est donc ça d'accoucher ?"

Je trouvais le temps long quand soudain vers 12h, les contractions ont commencé à me saluer "coucou c'est nous, on est localisé dans tes reins haha".


Comment vous dire que CA FAIT MAL.


Bon c'est pas pour vous inquiéter mais bon on le sait toutes, accoucher (donc contractions et tout ce qui s'ensuit) est douloureux. J'ai souffert jusqu'à ne plus pouvoir parler avec des fortes douleurs dans les reins.

J'appelle la sage-femme, lui explique mes douleurs, elle me répond "il faut vous mettre une bonne demi-heure sous le jet d'eau chaude et si vous ne supportez plus, vous venez nous voir". Chose que j'ai faite, bien sûr, j'ai appelé. On m'a donc demandé de partir en salle de naissance. Et on me pose la péridurale. J'ai hésité longuement mais lorsqu'on m'a dit à 14h "votre col est dilaté à 4 cm", j'ai failli pleuré sur place. Ceci faisait des heures que je souffrais pour un petit centimètre. C'est ce qui m'a découragé.

Péridurale posée, je me sens soulagée une bonne demi-heure après (le temps que le produit fasse effet). Je n'ai pas vite compris le principe de la péridurale : appuyer sur la manette au moment où je commence à ressentir les douleurs. Sauf, que l'on me disait de ne pas trop en mettre "il faut tout de même ressentir les contractions mais pas douloureuses madame". Je ne l'ai pas bien saisi, je crois.


Certes, je ne ressentais pas de fortes douleurs mais je les sentais tout de même jusqu'au moment où je les trouve étrangement douloureuses. J'appelle la sage-femme (encore). "Vous êtes à 6 cm, on va rompre la poche des eaux". Mince… Que c'est douloureux (malgré la péridurale, je précise).


J'ai eu l'impression qu'on m'écartelait au niveau du bassin. Mais comment a fait ma mère sans péridurale pour tous ses enfants ?

Tout s'est acceléré à ce moment, je suis passée d'un col à 6 cm à dilatation complète en 2 heures. J'ai même dû appelé la sage-femme, une nouvelle fois pour l'avertir que je sentais une sensation de glissade rapide dans mon utérus. C'était bien bébé prêt à sortir. Ils m'ont remis une dose de péridurale, plus forte cette fois-là, car ma peur était de sentir la déchirure (oui j'ai eu peur très peur). En 10 minutes chrono, bébé est sorti, après avoir donné toutes mes forces dans la bataille (ah oui ça l'est clairement), en respirant dans un masque, situation sanitaire de Covid-19 oblige.



Résultat du compte : déchirure, jambes complètement engourdie pendant une bonne heure et surtout une fatigue qui assomme complètement.


La péridurale a décidé de faire effet surtout à la fin.

Bébé allait bien malgré un petit temps compliqué d'adaptation à ce nouveau monde, il était fatigué depuis quelques jours déjà ayant avalé beaucoup de liquide. Plus de peur que de mal. En le mettant en peau à peau, il a repris son souffle.


Cet article est destiné à toutes ces femmes apeurées n'ayant jamais expérimenté l'accouchement et qui y pensent jour et nuit. Félicitations à toutes les femmes ayant accouché sans péridurale, je vous admire.

Une chose que j'aurais compris de l'accouchement : c'est douloureux mais peut être surmontable lorsque l'on sait gérer son stress et que l'on est entouré de femmes déjà passées par cette étape (sa mère, sœur, tante, meilleure amie, cousine…).


Je n'ai, certes, pas su gérer mon stress et ne suis donc pas passée au-dessus de la douleur, mais je ne regrette pas cette expérience puisque j'ai réussi à mettre au monde un être humain.


Et toi, comment s'est passé ton premier accouchement ?