Comment trouver sa passion en cinq points ?




Tu es étudiante, salariée, entrepreneure ou encore mère ou femme au foyer ?


Tu ne connais pas tes passions ? Ce qui te fait vibrer, ce pour quoi tu pourrais rester assise des heures à en parler ? Cette activité où tu ne vois point le temps passé. Ce petit "plus" qui apporte du "bonus" à ta vie quotidienne ?


Avec toutes les informations qui passent autour de nous et toutes les activités qui existent, on est beaucoup à se poser la question "suis-je normale de ne pas savoir ce que j'aime faire ?".


Oui, tu incarnes tout ce qu'il y a de plus normal de nos jours.

Enormément de femmes ne savent pas déceler cette "dite" passion. Certaines ont de la chance, et la découvre assez tôt, parfois même dans leur jeunesse, et prennent le cap dès leur plus jeune âge vers le chemin de la passion.


Cependant, ce n'est pas le cas de tout le monde. Donc ne te sens ni exclue, ni anormale et surtout ne t'efforces pas non plus à rentrer dans des cases. Une passion, ça se cherche, ça se découvre et ça se forge. On peut aussi avoir "plusieurs passions".


J'ai, pendant des années, tenté de trouver ce qui me plairait suite à un changement de filière à mon passage aux études supérieures.

Et là, je me disais que quelque chose clochait. Je ne me suis jamais posée la question et je me suis retrouvée confrontée à ne pas savoir ce que j'aimais faire. Je me suis donc remise en question sur tout.


Lorsque tu arrêteras de chercher, tu trouveras sans difficulté.

La clé était en réalité sous mes yeux.


Je t'indique comment te questionner en 5 points pour que la réponse vienne à toi sans trop te creuser la tête :


  • Qu'as tu toujours aimé faire quand tu étais PETITE ?


Les enfants débordent d'imagination. C'est dans l'enfance que déjà se crée l'amour des choses, des activités et autres. Petite, tu aimais peut-être danser, chanter, dessiner, cuisiner avec ta maman, créer des vêtements à tes poupées, écrire un journal intime… Tu étais certainement pleine d'énergie mais quelle est L'ACTIVITE que tu aimais faire et dont tes parents, tes cousins/cousines et autres se souviennent.

Pourquoi petite ? Car en grandissant, avec l'école, le sport, et autres, il se peut que nous perdions le sens de ces choses anodines et qui pourtant peuvent faire naître des génies.


  • Quelle est l'activité qui t'a toujours secrètement attirée mais que tu n'as jamais osé t'imaginer pratiquer ?

Exemple : quand j'étais petite, j'adorais chanter. Mais c'était inconcevable de dire à mes parents (eux qui étaient à fond dans la réussite scolaire et les choses de la vie plus "rationnelles"), "je veux devenir chanteuse". Mais je pense que si j'avais eu l'audace d'imposer ce choix de carrière, j'aurai tenté le tout pour le tout, tant le monde musical m'intéressait.

De ce fait, en grandissant, je ne me suis pas plus penchée sur le sujet, pensant que c'était un caprice de petite fille. Mais il n'est jamais trop tard, se lancer dans l'écriture de chants, participer à une chorale tout en prenant des cours, faire des vidéos sur les réseaux...



  • Que fais-tu dans ton entourage que toi seule sait mieux faire que tous ?

Je pars du principe que nous avons toutes un "don" ou plutôt une "capacité" propre à nous, à notre personnalité, notre caractère, notre éducation, notre vécu. Nous avons tous des facilités dans certaines matières. Oui, oui !

Le problème est que l'on a du mal à s'en rendre compte ou à poser des mots sur ces facultés. Exemple : peut-être es-tu très efficace en analyse comportementale ou en résolution de problèmes (sentimentaux entre copines par exemple) ? Peut-être as-tu beaucoup d'humour ou bien une aisance dans les langues ?

Tu ne le sais même pas mais tu le fais si souvent et instinctivement que cela passe inaperçu à tes yeux. Encore une fois, questionnes-toi ou demandes à ton entourage, qui sera plus à même de le voir d'un œil objectif.


  • Fais-tu des activités qui te sortent de ta zone de confort ?

Tu n'as jamais fait de randonnée, n'a jamais participé à des forums d'écriture, des ateliers de couture, n'a jamais monté des vidéos, pris des cours de psychologie, de cuisine, fait de l'équitation, tenté la photographie et j'en passe ? Alors, il est temps de s'y mettre, de tenter et de se motiver. Ce n'est pas facile, je suis la première à le dire, mais si on ne se bouscule pas un peu, rien ne viendra à nous. Aides-toi et le ciel (Dieu pour les croyants) t'aidera. C'est en multipliant les découvertes que tu trouveras plus aisément ta voie.


  • Ecris-tu ? Si oui, à quelle fréquence ?

Pourquoi cette question ? Il s'est avéré que lorsque l'on se met à l'écriture (moi la première), on est dans sa bulle. Tout ce qui nous traverse l'esprit est étalé sur une feuille de papier ou un clavier d'ordinateur. On s'autorise à se dire la vérité et à rêver. On travaille notre imagination et on décortique nos émotions et sentiments (ainsi que notre quotidien). Cela peut faire des prouesses dans la vie d'une personne et peut ouvrir le champ des possibles (et même te redonner confiance).


Fais le test, pendant une période d'un mois, d'écrire au moins une fois par semaine, (sans contrainte bien sûr, à toi de trouver ton rythme), tes journées, tes ressentis, ce que tu as apprécié et ce qui t'a moins plu, ce que tes journées ou les personnes rencontrées t'ont inspirées, ce dont tu as rêvé et aurais aimé que ce soit possible.

Au fil de l'eau, tu découvriras des aspects de toi et une évolution de ta propre personne qui ne te décevront pas et qui risquent même de te surprendre ;)


Dis moi en commentaire si tu te sens capable d'une telle analyse et si déjà faite, qu'en as-tu tiré ?